[Vidéo] « Enjeux et convictions pour la mise en place d’une organisation agile, ou entreprise libérée » témoignage de Frédéric Dufau-Joël

Nous partageons avec plaisir la vidéo de l’intervention de Frédéric Dufau-Joël, membre du groupe Grenoble Dojo et administrateur de GERME : « Enjeux et convictions pour la mise en place d’une organisation agile, ou entreprise libérée ».

Ce témoignage a été enregistré jeudi 18 juin dernier dans le cadre des Rencontres Décideurs « La transformation digitale des entreprises » au sein du Clust’R Numérique Rhône-Alpes.

Frédéric est DSI et Méthodes de La Boite à Outils, entreprise de 1200 personnes, filiale de bricolage du groupe Samse qui en comprend 5000. Il est aussi membre du CA de Germe et enseignants-chercheurs associés  (P.A.S.T.) à l’Université Joseph Fourier, où il forme les étudiants à l’agilité.


« Enjeux et conviction pour la mise en place d’une organisation agile, ou entreprise libérée. »
Parenthèse : Il a utilisé les œuvres de Banksy, un artiste urbain juste génial.

[Vie des groupes] Alexandre Gérard est venu « libérer » les entreprises – et les patrons, sur le site de Wallers – le 4 décembre 2014

4 clubs et réseaux du HAINAUT (région de Valenciennes, Maubeuge, Cambrais) ont réuni leur forces pour organiser une soirée de conférence et de networking interclubs  (GERME – le CJD – le Club e-Entreprises et le Réseau Entreprendre.)

170 cadres et patrons de la région ont répondu présents pour entendre le discours d’Alexandre GERARD, patron de CHRONOFLEX, une entreprise « libérée ».

Le  site qui a naturellement accueilli  cet évènement est un lieu de labeur et de défi : la mine de WALLERS ARENBERG, qui a fourni 32 millions de tonnes « ed’carbon » à l’industrie du Nord, a été rendu célèbre par le film GERMINAL qui y a été tourné.

 

Alexandre Gérard,  Directeur Général de Chronoflex et innov-on - Intervenant Germe

Alexandre Gérard, Directeur Général de Chronoflex et innov-on – Intervenant Germe

Alexandre Gérard, intervenant Germe est le patron et fondateur de la société Chronoflex, ayant l’activité ô combien sexy de remplacer des flexibles en plastique nécessaires aux engins de chantier, partout en France. Dans les années 2000, la société connaît un essor fulgurant. Les effectifs doublent d’année en année pour atteindre plus de 300 salariés en 5 années et un rythme de croisière plus que stable. Mais en 2008, la crise touche fortement le secteur du BTP et Chronoflex, très dépendant, doit se réorganiser pour survivre. L’ambiance dans la société s’est dégradée et Alexandre cherche l’inspiration…

 

 

Lire la suite